Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:36

Vous en avez marre de frauder et de vous faire griller par le contrôleur, une nouvelle application mobile est faite pour vous!

 

 

unticket-copie-1.jpgL’année 2010 a été marquée par l’expansion du marché de l’application mobile et il semblerait que les transports en commun aient inspiré quelques développeurs français. Après la création d’une application visant à signaler aux usagers les dysfonctionnements du trafic sur le réseau RATP dans la région parisienne, deux jeunes hommes ont réitéré en allant jusqu’à créer une application localisant les contrôles des titres de transports.

Vivien Thiébaut et Julien Verez, âgés tous les deux de 25 ans, sont à l’origine de ce projet. Cette application gratuite géolocalise en temps réel les stations et les lignes sur lesquelles se trouvent des contrôleurs.

Dès l’annonce de sa sortie, une fronde s’est élevée contre cette application intitulée « ticket » que ses détracteurs considèrent comme un appel à la fraude.

Pourtant, cette initiative reprend le principe de nombreuses innovations notamment celui utilisé pour le désormais célèbre détecteur de radars Coyote, basé sur le partage d’informations entre les utilisateurs, devenu légal et prôné par la majorité des développeurs d’applications.

Disponible pour les villes de Toulouse, Lyon, Marseille, Lille et Paris, cette application pourrait bien séduire de nombreux utilisateurs de smartphones.

 

Mais le pire est à venir! Gardez l'oeil...

 

Ps: un petit clic sur le lien sponsorisé en guise de remerciement pour mon travail :-)

 

Article inspiré par le journal, le post!

 

Téléchargez l'application pour frauder le métro ici 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Youssef EL Kalai - dans ebuzzy
commenter cet article

commentaires

Michel francois 05/09/2012 09:01

Moi, j'en ai marre de ceux qui fraudent, dans le métro ou ailleurs. C'est ce qui a mis la Grèce et l'Espagne en faillite, et qui met à mal notre économie. C'est peu un ticket de métro, mais quand
c'est multiplié par des millions, c'est énorme.
Dans le métro, il y a des gens qui travaillent. Ça ne vous gêne pas de profiter de leur labeur sans les payer? On critique les patrons qui exploitent les employés, mais quand c'est à nous de payer,
y'a plus personne.
Avec votre culture du tout gratuit, je ne sais pas comment on va faire sans avoir recours à l'esclavage.

Livre Rachida Amhaouche

amhaouche

Mordicus