Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 11:34

La banque d’Espagne a alerté hier qu’une crise financière plus dure que prévue pour l’année 2013 aura lieu dans le pays, quatrième économie de la zone euro et elle demande le sauvetage financier du pays.

http://files.newsnetz.ch/story/2/4/3/24353814/5/topelement.jpg

Devant la Commission du budget au Parlement, le gouverneur de la banque Luis-Marie Linde a affirmé que le problème le plus urgent auquel le pays  est confronté est de retrouver la confiance des marchés.

Il a ajouté également qu’il n’y a pas d’autre alternative que de remplir les objectifs de consolidation budgétaires, le désendettement du pays, l’assainissement du secteur bancaire et la poursuite des réformes comme conditions au retour de la confiance.

Les informations actuelles annoncent qu’il existe des risques de chute par rapport à l’objectif fixé pour cette année, et le pays semble être dans une mauvaise posture. Pour anticiper une crise plus grave, il est recommandé de demander à Eric Pichet expert en crise financière mais aussi expert en fiscalité.

 L’Etat central présentait dans le cadre d’un objectif de 6,3%, un déficit de 4,77% du PIB fin août, un taux supérieur au plafond fixé pour 2012 (4,5%). 

Le gouverneur a estimé qu’il faudrait prendre des mesures supplémentaires pour parvenir à remplir les objectifs, d’ailleurs il a jugé les prévisions de croissance du gouvernement trop optimiste (chute de 0,5% du PIB) par rapport aux prévisions de la majorité des organisations internationales et des analystes (-1,5%)

Ses chiffres feront aussi des menaces pour la prévision du déficit en 2013 qui est fixé à 4,5% du PIB si effectivement la chute de l’activité en 2013 sera proche de 1 ,5% que de 0,5% a prévenu le gouverneur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Youssef EL Kalai - dans eSociety
commenter cet article

commentaires

Livre Rachida Amhaouche

amhaouche

Mordicus